Mon Théâtre – Daria Lippi

Mon Théâtre : techniques de pointe expliquées à mes voisins est une commande artistique que la Fabrique Autonome des Acteurs (FAA) fait aux artistes de la scène, toutes disciplines confondues. C’est une invitation à la création d’une forme spectaculaire brève qui témoigne du parcours, de la recherche et de la démarche de chaque artiste; une série vivante du théâtre en train de se faire qui donne la parole aux acteurs pour qu’ils partagent avec le public les réalités plurielles et les outils de leurs métiers.

… mon métier c’est faire, refaire et refaire encore cent fois, mille fois, dix mille fois les mêmes mouvements, les mêmes gestes. Dire cent fois, mille fois les mêmes mots, les mêmes phrases… comme si c’était la toute première fois. La première fois pour vous, pas pour moi !

Daria Lippi, actrice et metteur en scène s’empare des contraintes de cette commande. En six tableaux (Commencer, Refaire, L’Equipe, Action, Etre bougé, Intention), elle raconte comment elle en est venue à faire de la scène, sa plus grande expérience de spectatrice, une technique de son métier… De changements d’espaces scéniques, en partitions physiques mêlant danse classique et football, c’est par l’action qu’elle partage au public son métier.

 

Le spectacle a été créé à Bataville, siège de la FAA, en juin 2014, et y a été joué à plusieurs reprises en 2015 et 2016
CNAC Grenoble - Le Magasin - décembre 2016
Arsenal de Metz - septembre 2017 
Festival des Antipodes - juillet 2018

Extrait vidéo

Extraits

Le Mon Théâtre de Daria Lippi est composé de textes extraits de Sur le théâtre de marionnettes de Heinrich Von Kleist traduits et adaptés par Daria Lippi et de textes écrits par Daria Lippi.

Commencer

On m’a demandé de vous parler de mon métier, le métier d’acteur. Je vais donc commencer par le commencement. Au début… Au début vous n’êtes pas là. Cela se passe il y a deux mois à peu près, je suis assise sur cette chaise, ou une autre, et je réfléchis à ce que je vais faire et dire, à comment construire cette demi-heure que nous allons passer ensemble. J’imagine. Je vous imagine.

Equipe

Comme celui de footballeur, le métier d’acteur ne peut pas se faire seul. Il y a toujours une équipe, même quand elle ne se voit pas, et toujours au moins un spectateur pour qu’il y ait théâtre. Au théâtre comme au football, les spectateurs font en quelque sorte partie de l’équipe. C’est même pour ainsi dire un indicateur, un moyen de mesure. Mieux nous faisons notre métier, plus vous faites partie de l’équipe. De la même équipe que nous.

Intention

Tandis qu’étonné je m’avançais vers lui, l’ours se tenait debout sur ses pattes arrière, le dos appuyé contre un poteau auquel il était attaché, la patte droite levée, prête à frapper, et il me regardait dans les yeux. C’était sa posture d’escrimeur. Je me demandais si je ne rêvais pas en voyant un tel adversaire me faire face. «Mais tirez ! Tirez donc ! » dit le gentilhomme. « Et essayez de faire mouche ne serait-ce qu’une fois ! » Comme je m’étais quelque peu remis de ma surprise, je fondis sur l’ours rapière à la main. L’ours eut un infime mouvement de la patte et para le coup. Je tentais de l’abuser par des feintes, l’ours resta immobile. Je lui portais une nouvelle estocade, si vive qu’un homme aurait immanquablement été touché à la poitrine. L’ours eut un infime mouvement de la patte et para le coup. […] Mon ours, l’ours de tout acteur, c’est vous.

More Stories
Pénélope Avril